+ DE PHOTOS

MAISON-PAYSAGE

1 950 000 €

Type de bien Maison
Surface 194 m2
Chambre(s) 4
Extérieur Terrasses, jardin
Courant Organique
Architecture À collectionner
Réference AP033
ON AIME

L'œuvre signée et rénovée dans le respect de son créateur
La vue sur la mer et le vieux village de Mougins
L’environnement privilégié, familial et intimiste à la fois

NOUS CONTACTER

Architecture remarquable des années 60, cette superbe construction signée Jacques Couëlle s’inscrit dans le Domaine de Castellaras, sur les hauteurs de Mougins et de Valbonne, avec pour toile de fond les collines azuréennes et la mer.

Entièrement rénovée en 2020 avec beaucoup de goût et des matériaux de qualité, la maison sur trois niveaux a conservé tout son caractère, et l’âme de Couëlle habite chaque pièce. Un résultat précis au charme fou, où jeux de matière et de lumière s’invitent, dialoguant avec des visages de Cocteau.

Tournée vers le Sud, la pièce de vie en double hauteur est baignée de lumière grâce à son triptyque de baies fixes arquées ouvertes sur la Méditerranée. Elle est encadrée à droite par un premier salon décoré d’un vitrail d’origine, à la cheminée traversante. A gauche, la salle à manger ouvre largement sur une première terrasse perchée sur la verdure. A l’arrière, la cuisine ouverte, contemporaine avec son plan de travail en granit noir ouvre sur une seconde terrasse et le jardin fleuri. Suspendu et aérien, l’escalier graphique en granit noir à la rampe signée Couëlle mène au premier espace nuit. Deux chambres à la douceur méditerranéenne se sont face, et profitent d’une salle d’eau chacune. Au niveau inférieur, au frais, se découvre une suite parentale à la tapisserie texturée et aux appliques Samone, ainsi qu’une seconde chambre.

De l’extérieur, la maison a fière allure : toit en génoises aux tuiles anciennes, gouttières en cuivre, façade peinte à la chaux, ponctuée de différents espaces extérieurs… Tout invite au farniente au milieu d’une superbe végétation. Un escalier privatif en pierres permet d’accéder directement au Château et à la piscine du domaine.

Niché sur une colline avec une vue panoramique sur la Méditerranée, les Alpes et le bassin grassois, le domaine protégé de Castellaras est un lieu unique de 12 hectares pensé par l’architecte Jacques Couëlle en 1927.

Autour d’un château aux teintes médiévales, l’architecte crée en deux temps un ensemble de 91 maisons, indépendantes et mitoyennes, faisant ainsi de Castellaras un village, construit de façon concentrique autour du château. La disposition des maisons est un élément fondamental dans la conception de l’architecte : elles embrassent la colline, et chacune est orientée à l’opposé du cœur du village. Ainsi l’artiste parle de « solitude collective » pour décrire son œuvre.

Familial et intimiste, le domaine offre de nombreux aménagements à ses heureux habitants : deux piscines aux formes libres, quatre courts de tennis, plusieurs restaurants, et des espaces de loisirs.

Jacques Couëlle

Né en 1902 à Marseille et décédé en 1996 à Paris, Jacques Couëlle est l’architecte emblématique du mouvement de l’architecture-sculpture. Autodidacte, il se rêve artiste et se passionne tôt pour les voyages, l’archéologie, l’art et l’histoire naturelle.

Dans les années 50, il se consacre à son métier d’architecte à travers des œuvres architecturales aux lignes organiques, mettant à l’honneur la nature, rompant ainsi avec le modernisme et ses angles droits. Ce sculpteur d’espaces à vivre en béton projeté et sculpté est connu pour ses programmes de résidences secondaires luxueuses, aux formes libres. Son esprit d’artiste lui permet de créer de nouvelles manières d’envisager l’espace. Sa ligne directrice : s’adosser au paysage pour créer. La pente naturelle dicte ainsi les différents niveaux à l’intérieur et les courbes en façade, tandis que le paysage et le soleil indiquent le placement des ouvertures.

«La maison n’est pas seulement faite pour celui qui l’habite, mais aussi pour celui qui la regarde.»
Jacques Couëlle

  • IMPRIMER LA FICHE
  • DIAGNOSTIQUE ENERGETIQUE
  • PARTAGER