In the heart of Vauban, this townhouse entirely restructured by architect now enjoys an outdoor patio redesigned in a Mediterranean spirit, to enjoy every day.

Objectif

Develop this small area nestled at the back of the house, and bring together all the functions of an exterior, playing on its connection with the large living room.

Ligne de conduite

The intention was to free up the space while integrating it into the interior renovation thanks to the choice of materials, to blur the inside-outside boundary, typical of the Marseilles way of life.

The 4.50 by 2.50 meter freijo wood bay window naturally connects the two spaces.

Mise en oeuvre

The idea was to work with masonry elements to gain space and create rhythm. Basin, benches and planters are directly inserted into the volume of the patio, which is now ready to house the bulk of the summer kitchen. The tree planters in the background break the verticality of the space, and are composed of strelitzia reginae and augusta, aspidistra, and euphorbia ingens and myrsinite.

The strict lines of the elements are mixed with raw and mineral materials in warm tones to invoke the sweetness of Mediterranean living.

While the walls are adorned with a light sand-colored plaster, the floor is entirely covered with tiles made of quartz powder and salmon-colored granite with an aged look by the Italian brand La Pietra Compattata. The southern influence continues in the choice of outdoor furniture, with the custom-made dark brick-colored seat cushions and the terracotta tiled table, made by Honoré.

A summer feeling all year round.

  • Crédits photosGabrielle Voinot
  • SHARE

Before …

Œuvre conjointe des architectes Fernand Pouillon et René Egger dans le cadre de la reconstruction d’après-guerre, le Building Canebière est aujourd’hui labellisé Patrimoine du XXèmesiècle.

Édifié au cœur de ce qui fût dans toute la première moitié du siècle dernier l’avenue fastueuse de la ville, cet immeuble de dix étages, livré en 1953, contient toutes les qualités architecturales caractéristiques de Fernand Pouillon, tant sans ses recherches de lumières naturelles, de rentabilité d’espace et de qualité au service des usagers. Prévu pour accueillir logements, bureaux, galerie commerciale et parkings, il est construit en béton armé selon une trame horizontale régulière. Visuellement, la séparation est très nette entre le rez-de-chaussée en béton, l’entresol couvert de bardages métalliques rivetés, les étages rythmés par des brise-soleil verticaux et l’attique en gradins. Les mouvements verticaux s’articulent autour d’un noyau circulaire abritant l’ascenseur et les escaliers aux marches démesurées et éclairés naturellement par des parties de murs en brique de verre. Partiellement abandonné au début du millénaire, les rénovations de 2018 ont rendu splendeur à ce bâtiment prestigieux.

Fernand Pouillon

Architecte et urbaniste français, Fernand Pouillon (1912 – 1986), fut l’un des grands bâtisseurs de l’après-guerre. Précurseur du concept de développement durable, il prendra soin sur chacun de ses chantiers, de faire appel à l’artisanat local, il collabore avec des artistes sculpteurs, des céramistes et des paysagistes. Dans les années 1945, il participe à la reconstruction du Vieux-Port de Marseille et construit de nombreux immeubles du quai du Port de la Cité phocéenne dont un est classé Monument Historique.

René Egger

Architecte français, René Egger (1915 – 2016) est connu comme l’un des bâtisseurs de Marseille. Dans la période de la Reconstruction après-guerre, aux côtés de Fernand Pouillon, il fonde d’emblématiques édifices tels que l’hôpital Nord et la faculté de médecine de la Timone. Architecte discret sous l’aile de Gaston Defferre, son trait de crayon n’en a pas moins bouleversé la cité phocéenne. Héritier direct des modernistes, Egger fit du béton son matériau de prédilection et signa la plupart de ses ouvrages par des brises-soleil, venant tamiser le chaleureux soleil du Sud.