En plein coeur de Mazargues, l’extérieur de cet appartement, était déjà structuré de par sa forme mais jamais réellement investi. Un défi dans seulement 50 m2 !

Objectif

L’extérieur de cet appartement, situé à deux pas des collines marseillaises, était déjà structuré de par sa forme mais jamais investi. Il se composait d’une terrasse bois qui recouvrait l’entièreté de l’espace, et sur le côté, d’une douche d’extérieure/mini piscine permettant de se rafraîchir en plein été. Il a été primordial pour les clients, de se protéger du vis-à-vis, d’occuper cet extérieur comme une véritable pièce de vie supplémentaire. Un défi dans seulement 50m².

Ligne de conduite

Végétaliser l’ensemble de l’espace, mais aussi y créer de véritables espaces de vie distincts.

Mise en oeuvre

L’espace douche/mini piscine a été repensé dans le choix de ces matériaux, une mosaïque carré bleu Onyx a été mise en place, pour permettre à cet élément visible depuis le salon, d’être un « objet » mis en valeur été comme hiver. Le muret, le séparant de la terrasse a été élargi pour offrir une assise confortable aussi bien côté douche/mini piscine, que côté terrasse. Face à cet élément, un module en béton ciré et red cédar vient habiller le mur jusqu’alors inoccupé et se décompose de plusieurs éléments : cache climatiseur, cuisine d’été et large banquette maçonnée. Ces éléments permettent l’installation d’un coin salon, pour passer des moments conviviaux dès l’arrivée des beaux jours.

Pour se protéger du vis-à-vis des claustras ajourées en red cedar et métal, viennent fermer la terrasse côté colline sans pour autant priver les propriétaires de la vue verdoyante. Les couleurs du paysage se retrouvent d’ailleurs sur la terrasse : nuances de vert/gris pour les végétaux, poteries Ravel en terre cuite blanche, jardinière en fibre de terre. Jusqu’au choix du mobilier (Fermob et Arkimueble) faisant le lien entre les différentes nuances des collines et de la mer qui leur est chère.

Pour finir un store sur mesure vient protéger l’ensemble de la terrasse dans toute sa longueur et des coussins d’assises sur mesure ont été conçus dans des tissus nautiques, le tout entièrement sur-mesure pour un confort optimal.

Une rénovation qui sent bon l'été !

LE QUARTIER

Mazargues

Véritable village dans la ville, il a gardé cet esprit autour de ses rues commerçantes.
  • Crédits photosGabrielle Voinot
  • PARTAGER

L’ avant …

Au sein d’un vieux quartier marseillais, une maison de pêcheur à la façade blanchie a retrouvé une nouvelle jeunesse après une rénovation en profondeur. Le projet s’est déroulé autour d’un escalier monumental rappelant Valentine Schlegel, investissant chaque niveau jusqu’au toit-terrasse où se dévoile un paysage idyllique.

Objectif

Circuler aisément, profiter de la fraicheur et investir les niveaux les plus bas, en rez-de-jardin.

Ligne de conduite

Débuté par le toit et se déroulant jusqu’au patio, “racine” de la maison, les quatre niveaux ont chacun connu une transformation avec pour fil conducteur : la Méditerranée.

Mise en oeuvre

Formes organiques et brutes, patines naturelles, murs arrondis et garde-corps maçonnés sont les témoins de techniques méditerranéennes que la rénovation, fidèle, a mis en exergue et magnifiés. Les menuiseries sur mesure en chêne massif, réalisées par Raboniak, soulignent l’ensemble, précis et intemporel. Les différents espaces entremêlés signent un art de vivre méditerranéen. Le rez-de-chaussée décloisonné et ouvert sur le patio accueille une grande bibliothèque et, à part, la suite parentale immaculée. L’espace de vie fait la transition au premier étage entre les deux espaces nuit bien distincts. A l’abri des regards, le toit-terrasse cache une cuisine et un salon d’été à ciel ouvert, dépaysant. Le blanc est à l’honneur dans la maison. Un style contemporain affiché avec des références au design des années 50 – 60, répond au style vernaculaire. Charlotte Juillard, Eames, Paola Navone et Michel Ducaroy habitent l’intérieur. Lise Prévot, Martin Parr et Alexandre Benjamin Navet, quant à eux, les murs. Les luminaires CVL ponctuent le tout. Il s’en dégage une certaine harmonie, rythmée de touches de velours bleu nuit et de lin blanc.

Un cocon à ciel ouvert, rappelant indéniablement la Grèce.

LE QUARTIER

Mazargues

Véritable village dans la ville, il a gardé cet esprit autour de ses rues commerçantes.
  • Crédits photosEdwige Lamy
  • PARTAGER

L’ avant …

Au sein d’un vieux quartier marseillais, une maison de pêcheur à la façade blanchie a retrouvé une nouvelle jeunesse après une rénovation en profondeur.

Objectif

Amener de la fraicheur, rester dans le thème méditerranéen de la maison, et se préserver du vis-à-vis.

Ligne de conduite

Faire vivre aux habitants et visiteurs une expérience unique autour des végétaux locaux et de la couleur.

Mise en oeuvre

Le patio, principalement minéral, met en avant les prémices de la couleur, par une jardinière bleue aux allures luxuriantes, en accord avec d’autres éléments : balançoire, volets, couleurs intérieures. Par l’escalier intérieur, la pièce de vie se dévoile en laissant apparaitre une seconde terrasse, véritable lieu de vie. Pour limiter le vis-à-vis, la pergola a été tissée de cordages, afin de devenir le support de deux bougainvilliers. La couleur est apportée par le choix de la décoration – coussins, plaids, mobilier. Les pots blancs linéaires posés sur le mur, accueillent des plantes grimpantes et retombantes, atténuant la linéarité de ce dernier. Les poteries en terre cuite de Ravel viennent servir l’espace et le végétal en apportant de la douceur à l’ensemble. En réempruntant l’escalier central de la maison, une dernière strate se dévoile à nous : le toit terrasse aux allures de paysage grec, avec ce camaïeu de bleus au sol qui certains jours, s’harmonise avec le ciel. La banquette blanche, ponctuée de végétaux graphiques et secs, la cuisine d’été aux canisses blanches, les suspensions tressées et le mobilier bord de mer de chez Honoré, offrent un dépaysement total dès l’arrivée des beaux jours.

Une véritable oasis citadine, baignée d'un air résolument méditerranéen !

LE QUARTIER

Mazargues

Véritable village dans la ville, il a gardé cet esprit autour de ses rues commerçantes.
  • PARTAGER

L’ avant …

SORMIOU

Situé dans le 9ème arrondissement de Marseille, le quartier de Sormiou offre un beau cadre de vie par ses mélanges de nature et de paysages urbains.

Entre ville, mer et calanques, Sormiou est un quartier résidentiel dont la renommée est due majoritairement à sa proximité avec le Parc national des Calanques. Le quartier est prisé par les amateurs d’activités en plein air. On y trouve de nombreux sentiers de randonnée qui permettent d’explorer les calanques environnantes, offrant des vues panoramiques sur la mer.

La Calanque de Sormiou représente ce dépaysement accessible aux portes de la ville. Eau turquoise, cabanons accrochés au calcaire blanc font rêvés les Marseillais comme les touristes.

MASQUE QUARTIER 4
MASQUE QUARTIER 5