Façonner l’imaginaire

Septembre – Octobre 2019

ARCHIK poursuit son exploration autour de l’architecture, l’art et le design en invitant pour cette nouvelle exposition la galerie parisienne Amelie Maison d’Art.

Dès l’Antiquité dans le Proche et Moyen-Orient, la maquette architecturale en argile explore d’une manière plus ou moins explicite, le rapport au réel et au sacré. De même, à travers les siècles, la pratique de “ paper architecture ” appelée aussi “ architecture visionnaire ”, a souvent été utilisée par les architectes et les artistes pour expérimenter des projets utopiques et représenter des espaces imaginaires. Ces dessins et maquettes conceptuels témoignent d’un désir d’imaginer le monde de demain à l’image de l’homme, parfois en opposition à la rationalité de la technologie.

Repoussant les frontières de l’art, de l’artisanat et de l’architecture, les sculptures et le travail sur papier présentés dans “ Façonner l’imaginaire ” nous renvoient à cette pratique. Les séries d’édifices monolithiques d’Anouk Albertini, et ses formes biomorphiques naturelles annoncent leur rapport au corps avec leurs titres “ Famille ” et “ Couple ”. En parallèle, les constructions de Pilar Angeloglou, à l’instar de sites archéologiques, sont évocatrices d’une architecture antique et traditionnelle. Le travail sur papier de Frédéric Heurlier Cimolaï évoquant des plans de masse, est quant à lui intrinsèque à ses recherches formelles sur les proportions et modulations de l’espace. Enfin, les constructions radicales de Delphine Brabant nous renvoient à une architecture monumentale et brutaliste, communiquant une force expressive aux courants modernistes et utopistes.

Exposées au sein de la MAISON ARCHIK, lieu de travail et de création autour de l’architecture, les pièces présentées dans “ Façonner l’imaginaire ” gagnent en autonomie et manifestent leurs statuts à la fois d’objets et de porteuses d’idées.

Amelie Maison d'Art

“Depuis le début, notre parti pris est celui de l’art contemporain abstrait, qui nous semble être l’expression la plus forte de la liberté créative de chaque artiste qui doit créer son propre vocabulaire pictural.

Au contraire de la figuration, l’abstraction permet aussi un champ d’interprétation sans limite où l’imaginaire de chacun est à l’épreuve. Ne jamais voir deux fois la même chose dans un tableau, là est la force de l’abstraction.

Nous voulons faire émerger une nouvelle génération d’artistes qui méritent une place de premier plan sur le marché de l’art.

Qu’ils soient jeunes ou déjà présents dans des collections prestigieuses, le point commun à tous nos artistes est leur talent et le potentiel que notre comité d’experts leur reconnaît.

Notre mission est de les accompagner dans leur travail, d’accroître leur visibilité, leur notoriété et leur cote.”

Ces dessins et maquettes conceptuels témoignent d’un désir d’imaginer le monde de demain à l’image de l’homme, parfois en opposition à la rationalité de la technologie.

INFORMATIONS PRATIQUES

Dates

Septembre – Octobre 2019
à la Maison ARCHIK Marseille

Commissaire d’exposition

Cari Gonzalez-Casanova

Site de la galerie

Le Vernissage

Chers clients, chers partenaires, chers amis,

Nous sommes heureux de pouvoir vous recevoir à nouveau dans nos Maisons ARCHIK à Marseille, Paris & Toulouse.

Même si nous avons fait perdurer les liens qui nous unissent durant cette parenthèse, nous pouvons à présent reprendre les visites et vous faire découvrir notre nouvelle collection de biens qui s’est parée de sublimes architectures. Nous restons prudents et appliquons les mesures sanitaires nécessaires pour votre santé et votre confort, qui restent notre priorité.

Continuons de vibrer à travers des architectures riches et des expositions d’art et de design à découvrir dans nos Maisons.

Nous avons hâte de vous accueillir.