Architecture des années 50, cet appartement traversant de 95 m2 logé au 4ème étage d’un immeuble de l’architecte Fernand Pouillon, a été entièrement revisité par l’architecte d’intérieur Charlène Nivet, suivant une relecture contemporaine.

Objectif

Créer un pied-à-terre fonctionnel en mettant en valeur ce qui fait le charme de l’appartement : la vue à 180 degrés sur le Vieux-Port et la Bonne Mère, tout en conservant de l’intimité.

Ligne de conduite

Ouvrir les volumes au maximum pour être happé dès l’entrée par l’immense baie vitrée d’origine dans le séjour, dont le rythme des fenêtres a été pensé par l’architecte Pouillon. Le reste des espaces vient s’articuler autour de cette pièce centrale et les couloirs sont quasiment tous supprimés pour infuser la lumière dans tout l’appartement.

Mise en oeuvre

Les cloisons ont été presque entièrement déposées pour repartir d’une page blanche. Le nouveau plan a nécessité un juste équilibre entre les nombreuses contraintes techniques structurelles et le cahier des charges du projet, qui ont demandé un travail minutieux afin que tout s’imbrique parfaitement. Comme la tête de lit intégrée qui a été soigneusement calculée pour contempler la Bonne Mère dans son entièreté depuis le lit.

Des ruptures de couleurs et de matières viennent contraster l’ensemble et rythmer les différentes fonctions de l’appartement, invitant ainsi à la circulation tout en délimitant chaque espace.

Un appartement vitaminé et lumineux, où il fait bon vivre.

LE QUARTIER

Vieux-Port

Le Port de Marseille constitue le cœur de la ville, il est l’un des plus importants en Europe...
  • Crédits photosARCHIK
  • PARTAGER

L’ avant …

Situé au sein d’une copropriété historique et prisée du 10ème arrondissement, cet appartement aux origines industrielles était en bon état mais son plan en U méritait d’être repensé. Il s’articule autour d’une terrasse de 9 m2 dont le charme ne demandait aussi qu’à être révélé.

L’ avant …

Objectif

Retrouver un plan plus facile à vivre avec une cuisine ouverte, une plus grande salle d’eau, des WC indépendants et bien sur plus de rangements. Redonner vie à la terrasse pour en faire une vraie pièce en plus. Gagner en luminosité dans la cuisine.

Ligne de conduite

Conserver le charme atypique des lieux et les éléments anciens remarquables. Faire écho à la verdure de la terrasse en ponctuant l’appartement d’aplats de vert.

Assumer l’ambiance « campagne à Paris » qui mixe à la fois les codes industriels (verrières en métal noir, portes anciennes, radiateurs électriques style retro), les meubles anciens d’inspiration champêtre comme la table de ferme ou les façades à cadre de la cuisine et la douceur méditerranéenne incarnée par les matériaux bruts du sud de la France : la terre cuite et le béton ciré.

Mise en oeuvre

Une rénovation complète qui installe la cuisine près de la terrasse, redonnant ainsi à chacune une place au cœur de l’appartement. La valorisation d’un espace auparavant sous exploité avec la création d’un bureau aménagé sur-mesure et entièrement peint d’un vert profond pour devenir une véritable pièce en plus.

Un parquet peint en blanc pour uniformiser l’ensemble et faire circuler la lumière : un parti pris audacieux mais payant.

Une salle de bain ultra-optimisée dans laquelle les coffrages recouverts de béton ciré masquent les éléments techniques et créent des niches et rangements cachés.

Plans d'origine & projet

Un havre de paix et de lumière à la beauté simple.

LE QUARTIER

Hôpital Saint-Louis

Le quartier Hôpital Saint-Louis se trouve aux abords du canal Saint-Martin et du 19ème arrondissement.
  • Crédits photosBertrand Fompeyrine BCDF
  • PARTAGER

Dans un immeuble de 1930 des architectes Jean Ginsberg et François Heep,  cet appartement nécessitait d’être optimisé. Réinterprété par l’architecte Baptiste Legué, le lieu bénéficie désormais d’un cachet moderniste.

Objectif

Restaurer l’éclat d’un appartement des années 30 en y amenant lumière et circulation.

Ligne de conduite

Créer une ambiance douce et lumineuse était le fil rouge de cette rénovation. Inviter la lumière dans toutes les pièces pour y mettre en valeur les matériaux minéraux tels que le terrazzo et le béton ciré.

Mise en oeuvre

La transformation de l’appartement a été radicale : toutes les cloisons ont été déposées, laissant uniquement les éléments structurels en place. Les sols ont subi une refonte complète pour accueillir un mélange de terrazzo et de moquette. Un ensemble de mobilier a été soigneusement dessiné sur mesure et intégré de manière discrète dans l’environnement existant. Cette approche a permis de rétablir des volumes simples et d’harmoniser parfaitement l’esthétique globale de l’appartement.

Plans d'origine & projet

Un écrin moderniste qui joue les contrastes.

LE QUARTIER

Auteuil-Sud

Petit village parisien à l’ambiance cossue et charmante, le quartier Auteuil-Sud est un véritable coin de tranquillité dont l’architecture est surprenante.
  • Crédits photosBertrand Fompeyrine BCDF
  • PARTAGER

Une page blanche à écrire dans cet appartement de la rue des Martyrs endormi depuis des années. Un terrain de jeux de 112 m2 à investir pleinement.

Objectif

Adapter un appartement aux usages et fonctions d’aujourd’hui, grâce au décloisonnement de la cuisine et la création d’une chambre parentale avec dressing et grande salle d’eau.

Ligne de conduite

Une intervention forte sur l’espace d’entrée et de la cuisine, complètement remodelé, et la création d’un contraste de cet espace avec le reste de l’appartement. Pensé comme une petite scène, tout dans la cuisine est là pour mettre en valeur les matériaux tels que l’opus de Quartzite rose, le travertin, et le bois sombre.

Des matériaux à l’usage détourné ou peu commun comme l’opus Incertum en Quartzite Rose du sol de la cuisine et de l’entrée viennent créer l’étonnement et sont mis en valeur par des agencements sur-mesure en chêne noirci et peinture sombre.

Mise en oeuvre

Le travail des éléments d’agencement sur-mesure a permis de créer des espaces fonctionnels, ainsi qu’une lecture simple et épurée des espaces. Il permet également de mettre en valeur des éléments comme un îlot central en travertin ou encore du mobilier.

La salle de bain adulte, circulante même dans la douche et transparente sur le dressing, révèle un espace chaleureux baigné de lumière en provenance du sud.

Plans d'origine & projet

Des lignes épurées et un style sans compromis, avec des partis pris audacieux mais toujours justes.

LE QUARTIER

Martyrs

Traversant le 9ème vers le 18ème arrondissement, la rue des Martyrs s’étire sur 885 mètres.
  • PARTAGER

L’ avant …