+ DE PHOTOS

PRIMAVERA

MARSEILLE 7ÈME | Le Roucas-Blanc

1 180 000 €

Type de bien Maison
Surface 128 m2
Chambre(s) 4
Extérieur Terrasse, jardin
Courant Haussmannien
Architecture À vivre
Réference OP1160
ON AIME

Le jardin luxuriant
Le charme et l'âme du lieu
L'alliance parfaite des matériaux

NOUS CONTACTER

Architecture du XIXème siècle, cette bâtisse de 103 m2 au charme fou et sa dépendance de 25 m2 pensée comme une petite maison ouvrent sur un jardin aux accents bucoliques égayé par une vue sur la mer, en plein coeur du quartier prisé du Roucas Blanc.

Entièrement repensé par un architecte et modelé au fil du temps par ses propriétaires, cet espace hors du temps a su préserver son charme et son âme unique. Le lieu raisonne tel un refuge au dilettantisme raffiné. Les larges huisseries métal, au centre de cette écriture bohème, tissent le lien entre les espaces intérieurs et extérieurs et rythment les façades de la maison et de la dépendance, créant une communion avec le jardin verdoyant planté de laurier, d'albizia et d'un généreux figuier. La grande terrasse en bois Garapa délimitée par des petits murets travaillés à la chaux offre sur plusieurs niveaux et différents espaces, une oasis de fraîcheur pour les chaudes journées d'été.
A l'intérieur, la maison s'ouvre sur une pièce de vie traversante empreinte de matériaux au caractère affirmé. Les carreaux graphiques aux tons rouge Basque, l'acier de la structure, et la charpente apparente en bois s'entremêlent et forment une unité singulière. La cuisine s'étend autour d'un évier en pierre de Cassis et fait face au coin repas, se poursuivant au Sud par le salon.
Au centre, un bel escalier en fer forgé mène à l'étage à un premier espace nuit. Sous une belle hauteur sous plafond, la vaste chambre parentale se dévoile, habillée d'un parquet en chêne et d'un mur bleu orage Sarah Lavoine pour Ressource. Elle se poursuit par une véranda aux allures d'atelier d'artiste avec une vue sur la mer et Notre-Dame de la Garde. En transparence, la salle de bain à l'esthétisme théâtral mélange murs à la chaux et carreaux graphiques à un mobilier chiné. Une petite chambre d'enfant complète ce niveau. L'escalier se poursuit ensuite vers le deuxième étage qui offre une seconde chambre d'enfant, sous les toits.
Dehors, la dépendance joue les prolongations avec son petit salon, sa cuisine, sa salle d'eau et son espace nuit en mezzanine, dans une ambiance toute aussi douce et chaleureuse.

Un refuge bucolique à l'abri des regards

LE QUARTIER

Le Roucas-Blanc

C’est le quartier le plus huppé de Marseille constitué d’un habitat bourgeois.
  • IMPRIMER LA FICHE
  • DIAGNOSTIQUE ENERGETIQUE
  • TRANSPORTSBUS 55
  • PARTAGER