LA SAGA : CARI NOUS FAIT DÉCOUVRIR…

Quand Cari nous fait découvrir… la Sheats Goldstein Residence.
Profitons de l’été pour nous évader et faire le tour des architectures les plus remarquables qui font rêver l’équipe ARCHIK !

Cari est une femme aux nombreuses influences. Portoricaine de New-York, elle crée son atelier à Brooklyn dès la fin de ses études artistiques et commence à exposer ses travaux. À Marseille depuis 15 ans, elle rejoint ARCHIK l’an dernier et découvre la perméabilité entre l’architecture, le design, et l’immobilier. Incollable sur l’architecture de Rem Koolhaas ou sur l’art conceptuel de Lygia Clark, Cari est sensible aux œuvres utopiques et contemporaines.

Rien d’étonnant qu’elle nous propose aujourd’hui de découvrir ensemble l’œuvre tout à fait avant-gardiste de John Lautner : la Sheats Goldstein Residence.

Ayant vu le jour entre 1961 et 1963, cette maison a été conçue pour Paul et Helen Sheats, respectivement médecin et artiste, et fans de la première heure de l’architecture de John Lautner.

Si la Sheats Goldstein Residence est l’une de ses réalisations les plus populaires, ce sont ses nombreuses perspectives qui interpellent Cari. Son toit triangulaire et ses plafonds en béton moulé en font presque une résidence futuriste, quand son lien très étroit avec son environnement nous rappelle l’approche « tropicaliste » d’Oscar Niemeyer.  Connu pour sa radicalité et son audace, John Lautner utilise un bon nombre de ses matériaux de prédilection dans la construction de cette maison : le béton, le bois, l’acier ou encore le verre. Cari la voit alors comme « une chorégraphie de sensation des d’évènements : entre la légèreté et l’ancré, la transparence et l’opacité, la nature et l’artificiel. »

ON AIME

La radicalité de l’architecture

INFORMATIONS PRATIQUES

La Sheats Goldstein Residence

Crédits Photos – Gaelle Le Boulicaut & Tom Ferguson Photography