FEU VERT

Inséparables, ensemble depuis toujours à se suivre aux quatre coins du monde, Charlotte et Jean-Baptiste ont fini par poser leurs valises dans une jolie maison de famille de la Pointe Rouge à Marseille. Découverte...

Globe-trotters dans l’âme, et nouvellement parents, ils ont choisi cette ville méditerranéenne pour s’ancrer. Ils y ont tous deux leurs racines, proches de la mer et des montagnes qui remplissent leur temps libre et qu’ils aiment tant. Et jamais trop loin des sirènes du large…

Le projet était clair : dénicher une maison avec assez d’espace pour faire grossir leur famille en herbe, tout en continuant à accueillir les amis de tous les horizons. Et cette maison-là avait tout pour leur plaire : des murs épais qui sentent bon le passé, un jardin arboré un peu ébouriffé, une vue incroyable sur le massif de Marseilleveyre, et… un petit plus architectural : une extension pensée par l’architecte Julien Monfort. En bref : une maison traditionnelle au charme fou mêlant subtilement des éléments contemporains. De quoi les convaincre immédiatement d’en faire leur port d’attache pour les prochaines années.

A l’intérieur, il restait quelques travaux de finitions à entreprendre pour rendre la maison confortable et à leur goût. A l’extérieur par contre, Charlotte et Jean-Baptiste ont dû écrire leur histoire afin de créer un véritable jardin qui puissent accueillir des moments précieux de famille : se baigner, se rouler dans l’herbe et faire des barbecues entre amis.

Peu experts en la matière, ils ont décidé de faire appel aux paysagistes Morvant & Moingeon en partant d’un brief clair : conserver au maximum les arbres et plantes méditerranéennes déjà présents, moderniser l’aspect extérieur de la maison, créer une pièce à vivre supplémentaire, un terrain de jeu et une piscine. Depuis le portail, un chemin devait permettre de structurer le jardin, en rendant aisée la circulation des poussettes. En fond du jardin, un atelier servant aussi de garage devait être valorisé et intégré dans le jardin.

Côté style, Charlotte et Jean-Baptiste n’étaient ni partisans de l’ultra moderne ni adeptes d’un côté trop provençal. Mais plus d’un style « moderne décontracté », sans prétention. Mission assurée par les paysagistes, qui ont réalisé la conception globale de l’espace et le suivi de chantier. Un jardin cocon a vu le jour, dont les accents de modernité jouent avec le caractère traditionnel de la bâtisse. La composition subtile d’espaces de vie extérieurs dotés d’une piscine carrelée, d’une vaste terrasse en bois, d’éléments en acier et en pierre, d’une palette de végétaux contrastée et de mobilier contemporain, vient structurer l’espace dans un esprit graphique.

Côté matériaux, un carrelage grès cérame beige clair a été utilisé pour la plage de la piscine, quand la piscine elle-même est en carrelage grès cérame dans un camaïeu de gris, donnant une couleur de ruisseau à l’eau. La terrasse, en bois exotique massaranduba, épouse le tout. Le chemin est en graviers concassés du Gard coloris beige, et les plantes sont un mélange de vivaces et graminées accompagnées de quelques arbustes décoratifs, dans de jolis pots Ravel.

Quant à l’aménagement mobilier extérieur, il a été pensé comme pour une pièce à vivre, confortable et convivial. Un grand canapé d’angle propice à la détente, une grande table Fermob pour des déjeuners ou dîners entre copains, que viennent éclairer des baladeuses ludiques. Côté couleur, le corail vient dynamiser le vert kaki sans saturer le regard. Et le gris vert de la piscine joue avec le vert vif des platanes, créant une ambiance colorée et joyeuse.

Aujourd’hui, cet espace est une véritable extension de la maison, qui se vit comme un salon six mois de l’année. Et qui a démontré toute sa valeur pendant ce récent épisode. Tous dehors, c’est le printemps !!

INFORMATIONS PRATIQUES

Site Web – Morvant & Moingeon

Crédits Photos – Gabrielle Voinot