INTERPRÉTATIONS

Novembre 2019 – Février 2020

À l’occasion de l’exposition “Man Ray, photographe de mode” accueillie par le Musée Cantini à partir du 8 novembre 2019, ARCHIK invite trois artistes et designers à réinterpréter l’oeuvre Lampshade de Man Ray.

Lampshade, considéré parmi les “objets d’affection” de Man Ray, brouille les frontières convenues entre objet manufacturé, objet d’art et mobilier. C’est l’un de ses premiers objets a être inventé à New-York en 1919, consistant en une spirale de carton découpée dans un réflecteur d’abat jour et suspendue par une tige : à la fois un « mobile » et un objet trouvé. C’est alors un readymade rectifié mais resté utilitaire, contrairement à ceux de Duchamp (Hat Rack , 1917, également suspendu au plafond), puisqu’une ampoule pouvait s’y loger. La céramiste Emmanuelle Roule, le tourneur Pascal Oudet, et le designer Antoine Chauvin (lauréat de la Design Parade 2018 de Toulon) présentent chacun une pièce inédite, interprétant cette forme si singulière et organique de Lampshade à travers 3 matériaux : l’argile, le bois et l’acier.

Emmanuelle ROULE

Emmanuelle a fondé en 2007 à Paris son studio de création développant une approche transversale et pluridisciplinaire entre le design, le graphisme et la création contemporaine. En complément de sa pratique personnelle, elle a co-fondé en 2017 avec trois autres artistes céramistes, un atelier et un collectif nommés gangster, basé à Paris dans le quartier de Bastille. Elle développe un travail de recherche et d’expérimentation autour du matériau terre. Une approche du design et du faire pensée de manière pluridisciplinaire et empirique, où les propriétés intrinsèques de la matière et le processus de transformation tiennent une place centrale dans la conception. Les objets, les dispositifs conçus, à mi-chemin entre l’utilitaire et la sculpture, dégagent une dimension architecturale et posent la question de notre rapport à la nature, aux matières premières et aux processus de construction. Le travail de la terre invite à un perpétuel va-et-vient entre un matériau ancestral, des savoirs-faire séculaires et son inscription dans la création contemporaine comme une matière aux usages multiples, avec une forte dimension environnementale et durable.

Dans sa réflexion globale sur les matériaux, leur provenance, leur pérennité à l’Ére Anthropocène, Emmanuelle Roule présente une fontaine en terre qui ne coule plus, évoquant l’impermanence naissante de notre rapport à la matière et aux ressources.

Le sentiment d’un mouvement d’eau, de flux, qui est apparu en voyant la Lampshade, elle l’évoque dans l’amoncellement de terre qui porte la pièce, un ruissellement de matière constitué au fil du temps et de son érosion naturelle. Une mouvement d’eau qui est aussi un mouvement du temps.

Pascal OUDET

Pascal Oudet est tourneur d’art sur bois, installé à côté de Grenoble. Ses pièces sont inspirées par l’effet de l’usure du temps qui révèle la structure profonde des matériaux naturels. A partir de chênes soigneusement choisis, il crée des formes d’une grande finesse, dont il révèle ensuite la structure par sablage. Dans un équilibre constant entre agressivité pour user la matière, et délicatesse pour préserver son intégrité, il va jusqu’à la transparence pour donner naissance à une véritable dentelle de bois. Ses créations, alliant maîtrise technique et délicatesse, nous plongent dans l’histoire des arbres dans un subtil jeu de matière et de lumière. Cette technique qu’il a inventée suscite l’intérêt des collectionneurs et galeries dans le monde entier. Ses pièces sont présentes dans les collections permanentes d’Ateliers d’Art de France, de l’American Association of Woodturners et du New York Museum of Art and Design, ainsi que dans des collections privées en Asie, Moyen Orient, Europe et Etats-Unis. En 2012, son travail a été récompensé par le Grand Prix de la Création de la Ville de Paris, et en 2014 par le prix du public au Festival International des Métiers d’Art de Baccarat.

Cette pièce s’inspire de la forme originale de Lampshade, tout en conservant la méthode de travail habituelle de Pascal : le tournage et sablage sur bois. Par tournage à la fois intérieur et extérieur, le tube se forme, pour pouvoir être ensuite découpé en spirale, permettant d’avoir une variation du veinage avec la progression de la spirale. La pièce a ensuite été sablée pour lui donner cette apparence de dentelle, le sablage venant user les zones les plus tendres du bois.

Antoine CHAUVIN

Antoine vit entre Paris et Marseille à la recherche d’une légèreté structurelle et formelle. Il étudie à l’ESAD Orléans, une école libre proposant un programme ouvert sur le graphisme, l’objet et l’espace. En 2015, il rejoint la Suisse et l’écal pour un Master en Design Industriel qui amène à de riches collaborations avec E15, Victorinox ou encore Vitra. Souhaitant rester versatile, il participe et devient lauréat de la Design Parade 3 consacré à l’architecture d’intérieur, qui lui offre par la suite la liberté de créer des espaces pour l’Ancien Eveché à Toulon ainsi qu’une scénographie pour les expositions d’architecture à la Villa Noailles. Il dessine actuellement une collection de Mobilier ainsi qu’une fresque pour les Halles Municipales de Toulon, et crée notamment des Illustrations et espaces de restauration pour Monoprix.

Siamese est un bas relief composé de deux courbes dans un plateau et vissé au mur par 4 Tubes d’hauteurs variables. Ces trois éléments sont visuellement liés par une couleur lumineuse et douce faisant echos à l’oeuvre iconique, la Lampshade de Man Ray.

Se créant un territoire propre, le mouvement organique de la tôle et des tubes crées un jeu d’ombres et de lumière donnant au mur une tension, une dynamique vive et discrète. Pouvant servir de rebords, de crochet ou de surface d’affi chage on peut y apposer quelques livres, coller une image, glisser des clefs ou un parapluie de façon aléatoire.

INFORMATIONS PRATIQUES

Dates

Du 7 novembre 2019 au 10 février 2020
à la Maison ARCHIK Marseille

Pièces à la vente

Emmanuelle ROULE | Mujō ___ 01 À contre-courant – 2019
Pièce unique en argile blanc brut sculptée à la main | 42 x 31 x 31 cm | 1 200 € TTC

Pascal OUDET | Ruban – 2019
Pièce en chêne, sculptée et sablée à la main | 54 x 13,5 cm | 2950 € TTC

Antoine CHAUVIN | Siamese – 2019
Pièce unique, tôle d’acier 25/10, peinte blanc crème | 1300 x 800 x 140 cm | Prix libre

Site des artistes

Le Vernissage

Chers clients, chers partenaires, chers amis,

Nous sommes heureux de pouvoir vous recevoir à nouveau dans nos Maisons ARCHIK à Marseille, Paris & Toulouse.

Même si nous avons fait perdurer les liens qui nous unissent durant cette parenthèse, nous pouvons à présent reprendre les visites et vous faire découvrir notre nouvelle collection de biens qui s’est parée de sublimes architectures. Nous restons prudents et appliquons les mesures sanitaires nécessaires pour votre santé et votre confort, qui restent notre priorité.

Continuons de vibrer à travers des architectures riches et des expositions d’art et de design à découvrir dans nos Maisons.

Nous avons hâte de vous accueillir.