Architecture contemporaine, cet ancien hangar de 100 m2 réparti sur trois niveaux, a été transformé en agréable maison de ville tournée vers l’extérieur, avec sa terrasse à ciel ouvert. Un terrain de jeu parfait pour l’architecte paysagiste Elodie Wehrlen et sa famille qui y ont imaginé leur habitation familiale, au cœur du quartier de la Blancarde.

Objectif

Transformer ce hangar brut en maison de ville chaleureuse en imaginant les volumes habitables de A à Z pour créer un lieu de vie familial, en harmonie avec l’architecture du quartier.

Ligne de conduite

La création des volumes a été pensée de manière à optimiser l’entrée de la lumière dans la maison avec comme fil conducteur, la couleur terracotta en touche dans tous les espaces, et la verticalité des extérieurs qui accompagnent chaque plateau de vie et les éclairent. Au dernier étage a été imaginé un véritable espace de vie modulable avec son salon cathédrale, son espace traversant et sa baie accordéon créant un lien subtil entre intérieur et extérieur.

Mise en oeuvre

Dès l’entrée, composée de pièces secondaires (garage, buanderie, chambre d’amis) le patio est visible en point de fuite en haut de l’escalier, comme un tableau qui attire l’œil et accompagne la montée vers les espaces supérieurs.

L’escalier, véritable colonne vertébrale de la maison, mène à l’étage intermédiaire qui s’ouvre sur une suite parentale à la tête de lit carrelée donnant sur le patio et ses végétaux ornés de grandes jarres. La salle de bain aux murs entièrement carrelés de vert et de blanc offre un bel écho aux végétaux du patio. Une chambre d’enfant, une salle d’eau colorée et un espace bureau complètent ce premier étage.

L’ascension se termine à l’étage supérieur par le cœur de la maison, une grande pièce de vie ouverte sur une terrasse de 15 m2. Abritée par un toit double pente haut de cinq mètres, une cheminée carrelée noir mat prend appui sur une grande banquette qui traverse la pièce jusqu’à l’espace extérieur. La cuisine ornée de son plan de travail carrelé effet terrazzo accompagne la verticalité de l’espace avec des façades et colonnes entièrement revêtues de noyer.

L'extérieur

Les extérieurs, espaces piliers de la maison, ont été les premiers à être imaginés et donnent le rythme. Le patio de la chambre parentale, simplement végétalisé fais ainsi écho à la terrasse du haut, pièce maitresse de la maison et de son mode de vie. Dehors, le sol orné de carreaux multi formats terracotta et blanc cassé contraste avec le sol intérieur clair, plus sobre.

Depuis l’intérieur, l’extérieur s’offre comme un tableau tout au long de l’année. Grâce à la baie accordéon, la terrasse devient en été la pièce centrale de la maison. La banquette intérieure traversante se transforme dehors en un petit module cuisine d’été avec plancha et rangement. Au centre, une table gris anthracite permet de profiter d’un espace repas. Sur le côté, on aperçoit un étage plus bas, le patio de la chambre. Protégeant des chutes, un filet de catamaran permet d’optimiser l’espace et offre un lieu idéal pour une sieste à l’ombre. Des luminaires et appliques en grès chamotté procurent un effet ton sur ton la journée et se révèlent la nuit venue. D’imposants pots accueillant strelitzia, citronnier et autres grands sujets apportent la touche finale à cet espace de vie, lui offrant une présence végétale à la fois douce et chaleureuse.

Un cocon ‘sur-mesure’ pour une famille créative

LE QUARTIER

La Blancarde

Situé non loin du centre-ville, ce quartier animé jouxte le quartier des Chartreux et celui de Saint-Pierre.
  • Crédits photosARCHIK & Gabrielle Voinot
  • PARTAGER

L’ avant …

Une rénovation complète menée de front par ARCHIK et l’architecte Baptiste Legué (ABL) dans une maison du début du siècle, aux portes de Paris.

Objectif

Redonner à cette maison de poupée où se succèdent petits volumes et nombreuses pièces, une fonctionnalité plus contemporaine en décloisonnant les espaces et redynamisant leur agencement.

Ligne de conduite

Agrandir la maison pour lui offrir trois espaces distincts : coin de vie, suite parentale et espace enfants, le tout sur deux niveaux, et miser sur l’extérieur grâce à une extension de la partie séjour face au jardin, donnant sur une terrasse ombragée.

Mise en oeuvre

Des matériaux naturels pleine masse se sont imposés comme fil conducteur de la rénovation : bois Okoumé pour les menuiseries sur-mesure, travertin naturel et rosé dans la salle de bain et la cuisine. Une atmosphère enveloppante et empreinte de douceur se dégage des teintes rosée et beige de l’ensemble.

Au rez-de-chaussée, l’escalier est déplacé et devient un élément intégré permettant de créer une banquette pour la salle à manger. La cuisine ouverte avec îlot est le centre névralgique de ce premier niveau et se pare de travertin rosé. Les zones de jour et de nuit ont été séparées et des parements de bois Okoumé, dont certains font office de porte et d’autres de rangements, marquent cette distinction. La suite parentale accueille une salle de bains entièrement en travertin avec sa double vasque suspendue sur-mesure.

A l’étage, deux chambres mansardées offrent chacune des rangements intégrés et un coin bureau. La trémie déplacée permet de créer une agréable salle d’eau avec fenêtre, ainsi qu’un WC indépendant. Deux pièces en total look terracotta.

Un cocon familial, chaleureux et bucolique, tourné vers l'extérieur.

LE QUARTIER

L’Etang-La-Ville

La commune de l’Étang-la-Ville, située au cœur de la forêt de Marly-le-Roi dans le département des Yvelines, offre un cadre de vie champêtre à seulement 20 km de Paris.
  • Crédits photosAgathe Tissier
  • PARTAGER

L’ avant …

Rénovation complète d’une vieille maison de ville orchestrée par JoBe Architecture et ARCHIK pour créer un lieu de vie ouvert et convivial, tourné vers la lumière naturelle.

Objectif

Au détour d’une ruelle escarpée au cœur du quartier typique de Vauban, une vieille maison de ville évoque le Marseille d’antan. Sur cet terrain de jeu, la volonté de la rénovation en duo a été de créer un lieu de vie ouvert, tourné vers la lumière naturelle et invitant à la convivialité. Pour un art de vivre à la marseillaise.

Ligne de conduite

L’intention a été de donner à cette maison de ville, où se succèdent de petites pièces étroites et sombres, un coup de fouet méditerranéen ainsi qu’une fonctionnalité adaptée à une vie de famille citadine. Pour agrandir la maison et offrir un espace parental isolé et suspendu, une mezzanine mansardée a été créée au-dessus du séjour. Le nouveau plan se distribue sur 4 niveaux de vie, avec un escalier aérien comme fil conducteur.

Mise en oeuvre

Le charme intérieur de la maison fait écho à la douceur de vivre méditerranéenne, avec ses matières brutes et minérales aux tonalités chaudes et son sol en résine couleur sable.

Au rez-de-chaussée, l’objectif était de créer un espace d’entrée fonctionnel et confortable au quotidien. L’escalier en béton, colonne vertébrale de la maison, permet d’accéder directement aux pièces de vie.

Le premier étage offre deux chambres et une salle de jeux pour enfants aux fresques d’artiste, parées de moquette bouclée crème, ainsi qu’une agréable salle de bain en total look terracotta où une niche carrelée accueille la baignoire.

Le cœur de la maison, se découvre à travers un claustra en terre cuite. Une large baie vitrée en bois freijo ouvre la pièce de vie sur la terrasse et son bassin, laissant le soleil emplir le salon.  De l’autre côté, la cuisine ouverte offre un îlot carrelé en terre cuite et un plan de travail en plastique recyclé dans les tons beige.

L’ascension se termine par la suite parentale. Une belle pièce mansardée avec sa salle d’eau attenante entièrement carrelée de céramique grège, comprenant une vasque sur pied blanc mat.

L'extérieur

L’espace extérieur a été dégagé et aménagé pour réunir toutes les fonctions d’un extérieur dans une petite superficie. Bassin, coin repas et banquettes maçonnées invitent à la détente. En toile de fond, des jardinières viennent donner du rythme à l’ensemble et casser la verticalité de cet espace logé à l’arrière de la maison.

Une rénovation léchée au caractère singulier, invitant à la convivialité.

  • Crédits photosFlorian Touzet
  • PARTAGER

L’ avant …

En plein cœur de Vauban, cette maison de ville entièrement restructurée par architecte jouit désormais d’un patio extérieur repensé dans un esprit méditerranéen, pour en profiter chaque jour.

Objectif

Aménager cette surface à la petite superficie nichée à l’arrière de la maison, et y réunir toutes les fonctions d’un extérieur, en jouant sur sa liaison avec la vaste pièce de vie.

Ligne de conduite

L’intention était de dégager et aménager l’espace tout en l’intégrant à la rénovation intérieure grâce aux choix des matériaux, pour estomper la frontière dedans-dehors, typique du mode de vie marseillais.

La baie vitrée en bois freijo de 4,50 par 2,50 mètres connecte naturellement les deux espaces.

Mise en oeuvre

L’idée a été de travailler des éléments maçonnés pour gagner de l’espace et créer du rythme. Bassin, banquettes et jardinières viennent directement s’insérer dans le volume du patio, qui est désormais prêt à abriter l’essentiel de la cuisine d’été. Les jardinières arborées en toile de fond viennent casser la verticalité de l’espace, et sont composées de strelitzia reginae et augusta, d’aspidistra, et d’euphorbia ingens et myrsinite.

Les lignes strictes des éléments se mêlent à des matières brutes et minérales aux tonalités chaudes pour invoquer la douceur de vivre méditerranéenne.

Alors que les murs se parent d’un enduit couleur sable clair, le sol est entièrement habillé de carreaux réalisés en poudre de quartz et granit de couleur saumon à l’aspect vieillin de la marque italienne La Pietra Compattata. L’influence du Sud continue dans le choix du mobilier outdoor, avec les coussins d’assises sur mesure de couleur brique foncé et la table carrelée en carreaux de terre cuite, réalisés par Honoré.

Un air d’été toute l’année.

LE QUARTIER

Vauban

Calé à flanc de colline, Vauban étend ses ruelles jusqu’à...
  • Crédits photosGabrielle Voinot
  • PARTAGER

L’ avant …

Idéalement située en contrebas de la Bonne-Mère, sur les hauteurs du 7ème arrondissement de Marseille, cette maison contemporaine à l’architecture horizontale précise a bénéficié d’une belle mise en lumière, révélée grâce à de forts partis pris.

Objectif

Repenser entièrement la décoration et l’agencement d’une maison d’architecte empreinte d’une résonance austère. Modifier l’emplacement de la cuisine et apporter à l’ensemble une vibration plus chaleureuse, correspondant davantage aux attentes de ses propriétaires.

Ligne de conduite

Reconnecter la maison à son environnement et sa situation exceptionnelle en accentuant l’effet dedans / dehors. Utiliser des matériaux nobles pour donner à la maison un caractère unique, dont le luxe et l’élégance des lignes épurées serait le fil conducteur.

Mise en oeuvre

Dès l’entrée, il était nécessaire d’annoncer le changement par un geste fort, qui apporte de la chaleur et de la vie. Une structure en acier de 6 mètres de hauteur a été dessinée, autour de laquelle se déploie une végétation tropicale. Le mur de fond de cette majestueuse cage d’escalier a été habillé d’un bois noble, créant ainsi un tableau chic et cohérent entre pierre, bois, et végétal. La suite parentale a été remodelée afin de profiter pleinement de la superbe vue.

Pour ce premier niveau, un camaïeu de rose et de terracotta a été choisi, faisant écho aux tuiles des toits présents aux alentours.

Au niveau principal, un jeu de perspectives a été créé par la transparence des claustras en chêne massif, afin de redéfinir les pièces. Dans le salon, le mur vert se prolonge jusque sur la terrasse pour un effet dedans / dehors, avec pour toile de fond, les îles du Frioul. Le sol a été modifié par l’application d’une résine sur tout l’ensemble, procurant ainsi une unité et une sensation douce et apaisante.

La cuisine a été déplacée afin de pouvoir communiquer directement avec l’extérieur et redevenir une pièce conviviale, autant dédiée à la réception qu’à la contemplation. Le mur en patchwork de carreaux de ciment lui apporte du relief et reprend les couleurs de l’ensemble du projet. L’appareillage électrique de toute la maison a été remplacé en laiton massif, apportant un détail raffiné non négligeable. Le mobilier de chaque pièce a été entièrement réalisé sur-mesure ou sélectionné par Virginie & Rodolphe.

Une rénovation précise et chaleureuse, aux subtils détails exotiques.

LE QUARTIER

Bompard

Le quartier très populaire de Bompard commence en dessous de Notre-Dame de la Garde...
  • PARTAGER

L’ avant …

À Boulogne, des bureaux de 125 m2 en open space se sont dévoilés à travers une nouvelle destination : celle d’une habitation, sur-mesure.

Objectif

Pour ce nouvel espace créé de toute pièce, l’objectif était de laisser la part belle aux perspectives et au dégagement. Fermer des pièces sans en avoir l’air, et recréer chaque espace d’un appartement.

Ligne de conduite

La volonté de ramener de la chaleur dans ce lieu industriel dicte l’utilisation de chêne en tant que ligne conductrice à travers tout l’appartement. Un véritable trompe-l’œil qui masque les codes classiques du bureau, cache les gaines, et regroupe les pièces d’eau.

Mise en oeuvre

Le décloisonnement des espaces pour garder l’esprit loft est souligné par la menuiserie sur mesure qui dessine les différents espaces de vie. Le chêne habille les bordures des baies vitrées en créant un encadrement, et se retrouve comme une métaphore filée sur le meuble de la salle de bain. Un escalier rouge en métal plié réalisé par le designer Axel Chay permet d’accéder à la terrasse. Le coin bureau est quant à lui délimité par les étagères murales qui débordent sur l’espace de vie, comme une fusion des espaces.

L’unique colonne d’eau, contrainte réelle de l’appartement, a obligé à réunir chaque pièce d’eau en un même point névralgique. Un cube camouflé a alors été créé derrière la bibliothèque, ouvrant par une porte dérobée sur une salle de bain avec WC. La cuisine se juxtapose à celui-ci d’une part et la salle d’eau de la chambre parentale de l’autre. La cuisine Leicht est habillée d’un plan de travail en pierre et d’un sol en béton ciré gris vert mettant en valeur la couleur choisie pour le cube, pièce maîtresse de cette rénovation.

Au plafond, les rails ont été conservés, tandis qu’au sol, le parquet d’origine a été poncé et vitrifié tout en gardant sa teinte naturelle. Les deux poteaux structuraux qui alourdissaient l’espace se parent désormais de bois strié, permettant de les faire disparaître dans l’ensemble de la pièce de vie.

Un véritable trompe-l’œil qui masque les codes classiques du bureau.

LE QUARTIER

Boulogne-Billancourt

Nichée aux abords de la capitale, Boulogne-Billancourt est une ville aux multiples atouts, aussi appelée le 21ème arrondissement de Paris.
  • Crédits photosGabrielle Voinot
  • PARTAGER

L’ avant …

Cette maison bioclimatique des années 80 conçue et réalisée par l’architecte Jospeh Colzani était restée dans son jus, amoureusement préservée par ses propriétaires.
Un jeune couple l’a acquise, et nous a sollicité pour y amener éléments et conforts modernes, tout en préservant l’âme et l’originalité de cette maison.

Objectif

Ramener du confort moderne, et revisiter les volumes et espaces pour une vie de famille actuelle, tout en étant fidèle à l’intention de l’architecte.

Ligne de conduite

Modifier l’aménagement afin de créer une pièce d’eau supplémentaire, rénover la villa dans son ensemble, et y adjoindre une extension pour la cuisine sur la façade arrière.

Mise en oeuvre

La cuisine existante, trop exiguë, a été transformée en buanderie, et un WC a été ajouté. Une extension vitrée avec verrière alu a été créée à l’arrière pour accueillir une cuisine familiale et contemporaine, pure, largement ouverte sur le jardin. Magistral mais trop présent, l’escalier intérieur a été repeint, et ses gardes corps légèrement épurés. La serre d’entrée existante a été entièrement revisitée pour une plus contemporaine en baies alu, qui fait dorénavant office d’entrée-dressing accueillante, séparant les espaces jour des espaces nuit. Enfin, en façade, les enduits ont été repris sur la surface de la serre d’entrée, ainsi que dans la surface du salon, rochelle et bureau.

LE QUARTIER

Balma

Balma est une commune française située près de Toulouse, où il fait bon vivre.
  • PARTAGER

L’ avant …