LE PAVILLON SUISSE | LE CORBUSIER ET PIERRE JEANNERET

Tel un laboratoire, ce bâtiment permit au Corbusier d’explorer ses théories sur l'habitat collectif et de mettre sur pied une œuvre architecturale en trois volumes autonomes, en parfaite adéquation avec sa ligne de conduite.

Charles-Édouard Jeanneret, connu sous le nom de Le Corbusier, né en 1887 en Suisse et mort en 1965 dans le Sud de la France, est un artiste complet opérant en tant qu’architecte, urbaniste et designer. Il est le principal représentant du mouvement moderne, aux côtés notamment de Robert Mallet-Stevens et de Mies Van Der Rohe. Fondateur de la notion de mesure architecturale Modulor et créateur de l’Unité d’Habitation, son œuvre comprend 17 sites – 10 en France – classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 2016, tandis que de nombreuses réalisations sont classées Monuments Historiques, tel le Pavillon Suisse.

Ce bâtiment, construit entre 1931 et 1933 par Le Corbusier en collaboration avec son cousin Pierre Jeanneret au sein de la Cité Internationale Universitaire de Paris, a été son premier immeuble collectif. Ce projet, non des plus simples dû aux contraintes techniques – budget, structures et sols, fût un réel terrain d’expérimentation pour Le Corbusier.
Tel un laboratoire, ce bâtiment lui permit d’explorer ses théories sur l’habitat collectif et de mettre sur pied une œuvre architecturale en trois volumes autonomes, en parfaite adéquation avec sa ligne de conduite. On retrouve ainsi les éléments emblématiques des architectures signées Le Corbusier : les pilotis, le toit-terrasse, le plan libre, la fenêtre en bandeau et la façade « rideau ».

L’ossature est métallique, chaussée de pilotis en béton brut. Les différents niveaux sont constitués de chambres « cellules-tiroirs », des rectangles de 6 mètres de longueur sur 2,80 mètres de largueur en façade. Le mobilier d’origine a été conservé dans une chambre-témoin, ouverte aux visiteurs.
Sur la partie basse, un volume est dédié aux espaces d’accueil, pensé en forme libre, entre courbes et géométrie. Une peinture murale signée et colorée de 1948 vient orner l’espace.

Déambulez sous les pilotis, aventurez-vous à l’intérieur. Les fidèles reconnaîtront évidemment la nomenclature de structure de la Cité Radieuse de Marseille !

INFORMATIONS PRATIQUES

7K boulevard Jourdan
75014 Paris

fondationsuisse.fr

Photographes : Martin Gambier – Dumas-Satigny – Jean Gaubeix – Paul Koslowski