HÔTEL MARTEL

Son style est évidemment Art Déco, mais les matériaux utilisés démontrent un certain avant-gardisme de l’architecte.

La rue Mallet-Stevens… Inaugurée en juillet 1927 dans le 16ème arrondissement de Paris, elle porte déjà un bien joli nom. C’est dans cette rue, aux côtés de nombreuses réalisations architecturales toutes plus élégantes les unes que les autres, que se dresse l’hôtel des frères Martel.

Commissionné par les frères sculpteurs Jan et Joël Martel, Robert Mallet-Stevens construit un bâtiment composé de trois appartements autonomes et de deux ateliers. C’est ainsi qu’au rez-de-chaussée, derrière une façade entière vitrée, se trouve un premier atelier bas – 1m35 sous le niveau de la rue – puis un atelier haut – au niveau de la rue. Ce décalage de niveaux crée alors des volumes cubiques surprenants, apportant un caractère sculptural à l’œuvre architecturale. Caractère accentué par un étonnant escalier cylindrique, élément central de l’hôtel, desservant chacun des trois appartements depuis les ateliers jusqu’à l’observatoire.

Si l’Hôtel Martel est l’œuvre signée d’un seul homme, Robert Mallet-Stevens a cependant collaboré avec Jean Prouvé pour les ferronneries et avec le maître verrier Louis Barillet pour le vitrail de l’escalier. Son style est évidemment Art Déco, mais les matériaux utilisés démontrent un certain avant-gardisme de l’architecte : « Les sols lavables en terrazzo prolongés au bas des murs par une plinthe de ciment teinté brun, l’emploi récurent du métal simplement peint en gris industriel, les portes coulissantes montées sur rails apparents, les systèmes d’ouverture des baies vitrées et des stores, démontrent une volonté fonctionnaliste qui ne cherche pas à s’en cacher mais qui au contraire en tire un parti esthétique, allié à l’agrément d’utilisation et à la beauté des volumes. » explique le nouveau propriétaire des ateliers.

En effet, l’Hôtel Martel a aujourd’hui été scindé en plusieurs lots, et accueille en rez-de-chaussée la Galerie 54 de l’antiquaire Éric Touchaleaume, exposant des pièces de Perriand, Prouvé ou encore Jeanneret. L’ensemble du bâtiment restauré, le temps semble désormais s’être arrêté, au 10 rue Mallet-Stevens.

ON AIME

Le projet sur-mesure
L’environnement paysagé du Roucas
Les prestations haut de gamme

INFORMATIONS PRATIQUES

Crédits Photos – Depasquale + Maffini – Eric Petschek

Chers clients, chers partenaires, chers amis,

Nous sommes heureux de pouvoir vous recevoir à nouveau dans nos Maisons ARCHIK à Marseille, Paris & Toulouse.

Même si nous avons fait perdurer les liens qui nous unissent durant cette parenthèse, nous pouvons à présent reprendre les visites et vous faire découvrir notre nouvelle collection de biens qui s’est parée de sublimes architectures. Nous restons prudents et appliquons les mesures sanitaires nécessaires pour votre santé et votre confort, qui restent notre priorité.

Continuons de vibrer à travers des architectures riches et des expositions d’art et de design à découvrir dans nos Maisons.

Nous avons hâte de vous accueillir.